BATI'life - Evénements, communication et business networking des acteurs de la construction
 
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
FONDATION JACQUES ROUGERIE

Concours International d'Architecture - Projet : PLASTIQUE 2.0

Les septièmes continents au service des migrants climatiques insulaires

Péniche Saint Paul Port des Champs Elysées - 75008 PARIS

Fondation Jacques Rougerie - Concours International d'Architecture

Lauréat catégorie "Architecture et problématique de la montée du niveau des océans"

Le Prix « Architecture et Problématique de la Montée du niveau des Océans » est soutenu par Philippe Vallette, co-président du Réseau Océan Mondial, et la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO.

LAURÉAT

Equipe vietnamienne réunissant Bao Thu NGUYEN, Hoang Anh TRAN et Khanh Chi TRAN étudiants en dernière année d’Architecture de Paris la Villette et Le Hung NGUYEN, architecte diplômé de l’ENSA de Paris-Malaquais

PROJET

PLASTIQUE 2.0 : Les septièmes continents au service des migrants climatiques insulaires

Le film de présentation

Transformer les plastiques polluant les océans en des modules qui, une fois agrégés, forment une base flottante permettant d’abriter des populations.

L'utilisation massive des matières plastiques dans notre quotidien sont un réel enjeu dont la conséquence principale est la pollution marine sous forme de macro déchets (matérialisation d’un 'septième continent' au coeur des océans).

Par ailleurs le réchauffement climatique risque de provoquer dans les années à venir une élévation du niveau des océans avec une conséquence dramatique : la perte de sol pour les populations insulaires ou littorales, source de probables migrations pour ces mêmes populations.

Le projet propose de profiter des propriétés physiques et chimiques de base du plastique (faible densité, basse température de transformation, élasticité, anticorrosion, faible conductivité thermique...) et de sa présence abondante sous forme de déchet dans l'océan, pour en faire un élément intrinsèque de reconstruction dans le cycle des systèmes vivants, voire une matière première de la vie mise au service de ces problématiques à venir.

Grâce à un moduleur navigant sur les mers, les plastiques polluants sont récupérés, recyclés et restitués sous forme de modules ressemblant à des alvéoles. Ces modules sont agrégés pour créer un nouveau substrat flottant ou littoral, aménagés pour servir de supports, de contenants de matières végétales permettant d’y développer des cultures, de dessalinisateurs d’eau de mer ou encore d’abri, permettant l’établissement de nouvelles communautés humaines.

ÉGALEMENT DISTINGUÉS

Mention spéciale : Equipe TAR-TAR (France, Italie, Tunisie, Roumanie) pour son projet Living Grounds. Il s’agit, grâce à un principe coopératif entre un système de données numériques (DATA) et des espèces bâtisseuses vivantes, de créer de nouveaux territoires.

Coup de cœur : Gaspard Vivien (France). Son projet Cellule Source offre des perspectives de reterritorialisation maritime et de constitution de sols et de sous-sols flottants pour compenser l’érosion du littoral due à la montée du niveau des océans.

Coup de cœur Babel Collectif : Teddy Merle (France). Son projet Ocean Ice utilise les ressources de l’océan pour régénérer les pôles et éviter la fonte des glaces, responsable de la montée du niveau des océans.

Consulter tous les projets lauréats - Tous les films de présentaiton

Le site de la Fondation Jacques Rougerie

Contact : Nathalie FROIDEFOND, directrice, 06 68 00 75 46 - nathalie@fondation-jacques-rougerie.com

Imprimer